contact@collobrieres-tourisme.com

 | 04 94 48 08 00

Language Version
Language Version
Language Version
Language Version

Office de tourisme de Collobrières

Capitale des Maures

Fêtes des Fontaines

dimanche 13 août 2017

Cette fête célèbre l'arrivée de l'eau au village qui date de 1891. Cette année-là les festivités durèrent une semaine. Aujourd'hui ce n'est plus de l'eau qui coule de la fontaine, en ce jour de fête, mais du vin !!

affiche / programme

L'EAU à COLLOBRIERES

Jusqu’à la fin du 19ème siècle, les habitants n’avaient pour s’alimenter en eau, que 4 puits munis de pompe à main, et une source captée au Pont Vieux.
Dans les archives communales, on trouve trace d’une fontaine au Pont Vieux déjà au 16ème siècle.

Le 19ème siècle est l'âge d'or des fontaines et dans tous les villages, bornes-fontaines, fontaines centrales ou adossées, fontaines-lavoirs, puits-fontaines dans les plaines vont voir le jour, dessinées par les ingénieurs des Ponts et Chaussées, les architectes municipaux, le maçon voire l'instituteur du village.

La technique du réseau va permettre de multiplier les adductions d'eau. La résistance des matériaux, le calcul des sections des tuyaux vont permettre d'augmenter la taille des conduites et donc le volume d'eau disponible.
La loi sur la salubrité de 1902 va accélérer le développement des réseaux car il est urgent de lutter contre les épidémies et les fièvres causées par les eaux polluées des puits.

A Collobrières, première commune du Var à bénéficier de cette distribution avec ses 12 fontaines, 14 bouches d'arrosage et le lavoir public, le réseau est très étendu (17km).
En 1889, l’ingénieur ordinaire des Ponts et Chaussées dresse le projet d’adduction et de distribution d’eau potable dans la ville.
La modernité de son système réside dans la vision d’ensemble. Il prend en compte le nombre d’habitants (213 litres/habitant/jour), les différents types de consommation, et aussi l’organisation d’un système de sécurité contre les incendies en disposant d’un grand volume d’eau en construisant un réservoir.

La distribution est prévue dans tous les quartiers avec 12 fontaines et 14 bouches d’arrosage ou d’incendie, quelques branchements individuels et un lavoir public. Les 31 octobre et 1er novembre 1891, une grande fête locale sera donné à l’occasion de l’inauguration des fontaines.
La fontaine de la République est érigée pour commémorer la mise en eau du village ; d’autres fontaines, notamment celle de la place de la Libération, furent installées.

Au programme de cette fête : grand bal, feu de joie, courses des enfants, courses au sac, mat de cocagne, vin d’honneur, ouverture solennelle des robinets de distribution, inauguration de la fontaine de vin. Pendant toute la durée de la fête, la fontaine de la République coula, à jet continu, du vin

En 1991, le comité des fêtes reprit cette fête, et cette tradition se perpétue. La fontaine de la place de la Libération coule du vin rosé de la cave coopérative de Collobrières.

L’eau et les fontaines ont toujours eu importance, respect et intérêt en Provence. Dans ce pays qui connaît de plus en plus la sécheresse, l’apparition de l’eau est toujours une sorte de miracle. Il est donc important de la préserver et de se limiter à une consommation raisonnable.

Un grand aïoli est servi sur la Place de la Mairie

Votre navigateur (Internet Explorer 8) est trop ancien pour vous permettre de visualiser notre site dans de bonnes conditions.

Nous vous conseillons de mettre à jour votre navigateur ou d'installer
l'un des navigateurs internet GRATUITS suivant :
Firefox - Chrome - Safari - IE9

Confirmation...