contact@collobrieres-tourisme.com

 | 04 94 48 08 00

Language Version
Language Version
Language Version
Language Version

Office de tourisme de Collobrières

Capitale des Maures

Un peu d'histoire

Le Pays des Maures tire l'origine de son nom, du latin et du vieux provençal 'Maurus' qui veut dire brun foncé, en référence à la couleur des collines.

Ce Pays des Maures fut d'abord habité par une tribu celtique les Suelteri, progressivement pacifiés par lesromains. Ces derniers exploitèrent les mines de plomb, de cuivre, de fer.

La présence d'innombrables couleuvres vipérines dans le Réal Collobrier, donna naissance à l'appellation du village. On les retrouve sur les armoiries : sur fond d'azur, un châtaignier d'argent accosté de deux couleuvres tortillées.

Au X siècle, la région était sous la férule de seigneurs qui avaient reçu ces terres en récompense. A l'endroit du vieux village, les seigneurs de Pierrefeu édifièrent un château sur un éperon rocheux dominant le Réal Collobrier. En 1060, le seigneur Pontius de Vicino Castro fit don de la chapelle du château à l'Abbaye de Saint-Victor à Marseille au profit de la population.

Une église paroissiale baptisée Saint-Pons, en hommage à son généreux donateur Pontius, fut élevée à la place de la chapelle.


Le Réal Collobrier servit à protéger la population contre les épidémies de grandes pestes de Provence. Le Pont Vieux datant au moins, du XIIème siècle, étant alors le seul accès au village, il suffisait d'en interdire l'accès.

La population collobriéroise augmente fortement au XIXème siècle, grâce au développement de l'industrie du liège, (jusqu'à 3000 habts), la vieille église St-Pons jugée trop petite, fût abandonnée.

Une nouvelle église : Notre Dame des Victoires fût construite en 2 ans (1873-1875). De style néogothique, elle abrite un orgue datant de 1893 qui fût rénové en 1992.



Ass. Village de caractère

Collobrières est labellisé « village de caractère du Var », aux côtés de sept autres communes : Aups, Bargème, Cotignac, La Cadière-D'azur, Le Castellet, Mons,
Saint-Martin-De-Pallières.

Ces huit communes se sont regroupées autour d'une Charte de Qualité dans le but de favoriser leur développement culturel et touristique tout en préservant et en valorisant leurs richesses naturelles, historiques, architecturales et humaines. La Charte précise les engagements des communes en matière de patrimoine, d'accueil et d'animation indispensables à l'obtention ou au maintien du label.


Trois conditions sont également à réunir :

  • Avoir moins de 3 500 habitants (1 850 pour Collobrières en 2010),
  • Avoir au minimum un monument ou un site inscrit ou classé
    (La Chartreuse de la Verne, les ruines de l´église Saint-Pons et les menhirs de Lambert sont inscrits ou classés),
  • Présenter un ensemble de constructions anciennes intéressant et homogène (le coeur du village est médiéval et bien conservé, puis l'extension du XIXe siècle présente une homogénéité architecturale et un ensemble urbain reconnaissable).

Votre navigateur (Internet Explorer 8) est trop ancien pour vous permettre de visualiser notre site dans de bonnes conditions.

Nous vous conseillons de mettre à jour votre navigateur ou d'installer
l'un des navigateurs internet GRATUITS suivant :
Firefox - Chrome - Safari - IE9

Confirmation...